Andrew Bird avec l'Orchestre national d'Ile-de-France

1re partie : Laura Cahen

Lieu Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Tarifs 38€ / 32€ / 28€
Durée env. 2h45
Placement assis numéroté
La Cité de la musique - Philharmonie de Paris est accessible aux personnes à mobilité réduite. Des places adaptées aux spectateurs se déplaçant en fauteuil roulant sont disponibles dans toutes les salles de concert, sur réservation aux guichets ou par téléphone au 01 44 84 44 84.
La Grande salle Pierre Boulez, le Studio et la Salle de conférence (Philharmonie) sont équipés d’une antenne à haute fréquence.
Les personnes en situation de handicap visuel peuvent demander à être placées le plus près possible de la scène. Le programme de salle en format Word peut être envoyé quelques jours avant le concert, sur demande préalable.
Prêt de matériel (contre une pièce d'identité) aux différents accueils et vestiaires : fauteuils roulants, sièges-cannes, boucles magnétiques « tour de cou », jumelles, lunettes de télévision, monoculaires, loupes, casques anti-bruit. 
Vous rencontrez des difficultés d'orientation ou de mobilité, un volontaire du service civique peut vous accueillir (sur rendez-vous).
Renseignements : handicap@philharmoniedeparis.fr

Un grand songwriter américain comme on ne l’a jamais entendu : Andrew Bird accompagné par l’Orchestre national d’Île-de-France pour des chansons réarrangées et une nouvelle pièce instrumentale.

Remarqué en 2003 avec Weather Systems, alors que l’oiseau avait déjà quelques heures de vol et quatre albums à son actif, Andrew Bird s’est vite imposé comme l’un des plus brillants auteurs-compositeurs américains du siècle naissant. Violoniste de formation, chanteur et parolier exceptionnel, siffleur à ses heures, il est de ceux qui ont donné un souffle nouveau au folk. Ses albums mais aussi ses amitiés musicales (de l’électronicien Dosh au groupe de country The Handsome Family), ses nombreuses collaborations et projets alternatifs, ont dressé le portrait d’un artiste curieux, exigeant et audacieux, à l’aise seul ou en groupe. Déjà invité par Days Off en 2015 pour un concert resté dans les mémoires, Andrew Bird revient sans ses musiciens mais pourtant très entouré : l’Orchestre national d’Île-de-France, dirigé par Jonas Ehrler, l’accompagnera pour des relectures de certaines de ses chansons et la première française d’une pièce instrumentale d’environ 40 minutes. L’excellent compositeur Gabriel Kahane signe les arrangements, c’est dire à quelle altitude on va planer.

Première partie : Laura Cahen

L’autrice et compositrice française Laura Cahen présente sur scène Une Fille, deuxième album où elle renouvelle sensiblement son univers musical. Moderne et personnel.

Révélée en 2017 avec Nord, Laura Cahen a tout de suite séduit les oreilles les plus exigeantes, dans le registre d’une chanson française capable de conjuguer textes poétiques et ambitions formelles. À la densité des mots répondait celle d’une musique où guitare, basse, batterie et clavier échappaient au déjà-entendu. Un univers très affirmé qu’on n’imaginait pas voir bouleversé si vite. Et pourtant, avec Une Fille, Laura Cahen renouvelle sensiblement sa palette sonore, en étroite collaboration avec le producteur Dan Lévy, moitié du groupe The Dø. Une collection de nouveaux morceaux plus dépouillés, aux atours électroniques évoquant parfois Radiohead, qui laissent une grande place à la voix et à des textes très personnels. La jeune femme y évoque l’amour, la sexualité et cette liberté qui est en soi un engagement.

← Retour à la programmation