Days Off 2019
Days Off 2019 © Avatam studio

L’édition 2019 du festival se dévoile

vidéo

Days Off vibre cette année au son de l’électro, en écho à l’exposition qui se tient à la Philharmonie, sans pour autant renier les marqueurs de son identité : une diversité de styles et de formes, une combinaison entre grands noms, projets spéciaux et artistes émergents.

Days Off revient du 4 au 13 juillet 2019 pour célébrer sa 10e édition et clore la saison de concerts de la Philharmonie de Paris.

En haut de l’affiche, le quatuor légendaire de l’électro-pop allemande Kraftwerk, qui revisite son répertoire en 3D (11, 12 et 13 juillet) ; et Thom Yorke, le leader de Radiohead qui s’entoure ici du producteur Nigel Godrich et de l’artiste visuel Tarik Barri (7 et 8 juillet).

Pantha du Prince et sa création interdisciplinaire en communion avec les arbres (5 juillet), le musicien et DJ Berlinois Apparat et son nouveau live, la rencontre entre clubbing et musique minimaliste de Chloé & Vassilena Serafimova (13 juillet) et l’hommage au plus célèbre des synthés analogiques par The Will Gregory Moog Ensemble (13 juillet) complètent ce tableau électro.

Les amateurs de songwriting sont servis par deux figures majeures du genre : l’Américaine Cat Power et sa folk contemporaine (4 juillet) et Charlotte Gainsbourg, avec sa pop majestueuse tendant volontiers vers l’électro stroboscopique (9 juillet).

Création contemporaine et musique ambient sont mises à l’honneur par Jónsi (Sigur Rós) & Alex Somers. D’abord accompagné du London Contemporary Orchestra pour Riceboy Sleeps, chef-d’œuvre contemplatif joué pour la première fois en Europe (6 juillet), puis avec Liminal Soundbath : un bain sonore relaxant et envoûtant concocté avec la complicité du producteur et musicien américain Paul Corley (7 juillet).

Days Off n’oublie pas les soirées concept qui ont fait son succès ces dernières années. Toi, toi mon Toit s’invite à nouveau sur le Belvédère de la Philharmonie (5 juillet) pour un DJ-Set au coucher du soleil, tandis qu’Hexagone ouvre cette année ses frontières à la Suisse avec l’espiègle et hypnotique Vendredi sur Mer et son compatriote Muddy Monk, chanteur et producteur de mélodies aériennes accrocheuses (10 juillet).

Le festival prolonge les festivités avec les Befores & Afters du Balcon, le restaurant panoramique de la Philharmonie.

 

Rendez-vous début juillet !

← Retour aux actualités