Toi, toi, mon Toit #1 - Polo & Pan
© C. d'Hérouville

L’édition 2018 se révèle !

vidéo

Juillet. La saison des concerts de la Philharmonie de Paris se termine, il est grand temps de passer en mode off quelques jours.

Avec la neuvième édition de son festival Days Off, la Philharmonie de Paris ouvre grand ses portes à une combinaison rafraîchissante et aventureuse de propositions musicales. De la pop au rock, en passant par l’électro ou la musique contemporaine, le festival affiche une diversité de styles et de formes réunis par une certaine vision de la modernité. Tout sauf classique, Days Off présente des projets spéciaux, des têtes d’affiche rares sur la scène hexagonale comme les dernières émergences.

Festival Days Off - 9e édition
30 juin - 8 juillet 2018

Avec Nils Frahm, Étienne Daho, David Byrne, MGMT, Seu Jorge, Flavien Berger, Keren Ann & Quatuor Debussy, Moses Sumney, Moodoïd, Fabrizio Rat, Grandbrothers, ...

Festival organisé par la Cité de la musique - Philharmonie de Paris
Programmation complète, infos et billetterie sur daysoff.fr
Suivez notre actualité sur Facebook : https://www.facebook.com/festivaldaysoff
Twitter : https://twitter.com/FestivalDaysOff
Instagram : https://www.instagram.com/festivaldaysoff/
Avec le Hashtag #DaysOff2018
Design : Akatre, assisté de Victor Dual
Musique : David Byrne - Everybody's Coming to my House
Avec le soutien de : Ministère de la culture, Mairie de Paris, fnac

Deux cartes blanches viennent rythmer la programmation 2018 : d’un côté, le prodige Nils Frahm, qui mêle habilement musique électronique et piano acoustique, ouvre le festival en investissant plusieurs lieux de la Philharmonie avec notamment Moses Sumney ou Echo Collective jouant l’album Amnesiac de Radiohead (30 juin) ; de l’autre, Flavien Berger, qui secoue les codes de la pop française, est présent tout au long de cette édition avec live, programmation de films, performance, DJ sets… Il prend ainsi les commandes des soirées Toi, toi, mon toit sur le toit de la Philharmonie (1er juillet) et Hexagone, temps fort désormais installé du festival dédié à la jeune scène française, en conviant des groupes comme Moodoïd… (5 juillet).

Comme un écho au piano de Nils Frahm, le festival se lance dans un Piano Marathon qui traverse tous les espaces de la Cité de la musique (Salle des concerts, Amphithéâtre, Rue musicale et Musée de la musique) et met à l’honneur une scène aujourd’hui très dynamique avec Bruce Brubaker, Grandbrothers, Vanessa Wagner X Murcof, LAAKE, Fabrizio Rat, Tom Rogerson… (6 juillet).

Un festival, c’est bien sûr également de grandes têtes d’affiche. Cette édition déroule un menu trois étoiles ! Le légendaire David Byrne, ex-leader des Talking Heads, vient présenter en exclusivité française son nouveau projet après une très longue absence (3 juillet) ; Étienne Daho, icône pop française, fait son grand retour sur une scène parisienne après le succès de son dernier album (7 juillet) ; Keren Ann revisite son répertoire en compagnie du Quatuor Debussy (2 juillet) ; le Brésilien Seu Jorge rend hommage à David Bowie en compagnie de l’Orchestre national d’Île-de-France (8 juillet) ; les électriques MGMT reviennent plus inspirés que jamais (4 juillet)…

Avec plus de trente groupes ou artistes invités, des soirées thématiques, des projections et bien d’autres surprises, le programme de Days Off célèbre la richesse, la diversité et la créativité des musiques d’aujourd’hui.

Bon festival !

← Retour aux actualités